« NOUS DEVONS TOUS NOUS UNIR POUR L’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS » !

« NOUS DEVONS TOUS NOUS UNIR
POUR L’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS » !
 

Dans sa lettre du 2 octobre 2011, s’adressant à « tous nos compatriotes de France et de Nouvelle France, Canadiens français, Québécois et Français d’Amérique du Nord »,

S.A.R le Prince Sixte-Henri de Bourbon

lance l’appel international à la reprise du processus de libération du Canada français, engagé en 1967 par les autorités du Québec et par le Général de Gaulle, et bafoué par tous les gouvernements depuis 1969 ;

IL VOIT DANS L’ABSENCE D’UNE DÉCLARATION D’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS « À L’ANGLAISE » LE MAILLON MANQUANT DE L’ACCÈS EFFECTIF À L’INDÉPENDANCE ;

Il en appelle à une Déclaration d’Indépendance du Canada français et demande à la Coordination Défense de Versailles – initiatrice en 2008 du mouvement de Résistance culturelle international contre la guerre ouverte à Versailles, visant l’Intelligence, l’Art et la Civilisation européenne – de rédiger ce texte fondateur destiné à éclairer, réunir et guider, Français et Canadiens, dans l’accomplissement de ce grand dessein ;

Il appelle tous les Français, qu’ils soient de France ou d’Amérique, à une solidarité transatlantique, condition nécessaire au succès de cette Grande œuvre du XXIe siècle, comme elle le fut jadis pour libérer les États-Unis de la Couronne d’Angleterre au XVIIIe siècle.

LA COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES communique :

–      La lettre du Prince Sixte-Henri de Bourbon du 2 octobre 2011

–      La Déclaration d’Indépendance du Canada français ( Partie I )

–      Le lien d’archive audiovisuelle du « Vive le Québec libre ! »  du 24 juillet 1967 du Général de Gaulle : voir la page « De Gaulle »

–       Le lien d’archive audiovisuelle de sa conférence de presse du 27 novembre 1967 : voir la page « De Gaulle »

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : courrierposte@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79

9 réflexions au sujet de « « NOUS DEVONS TOUS NOUS UNIR POUR L’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS » ! »

  1. La survie du peuple francophone en Amérique du Nord dans ce beau Pays qu’est le Québec est écrite dans mes gènes depuis la venue de mes Ancêtres.

    Pas question de laisser les Deltell et toute sa clique de colonisés me voler mon plus bel héritage.

    NOUS VAINCRONS !!!

  2. Il est évident que le bilinguisme à l’école sera la fin de la spécificité québecoise. Déjà la natalité des québecois d’origine française est en berne, la solidarité autour de la religion catholique et de son rôle pour la survie du Canada français sous la domination anglaise aux siècles précédents, est en train elle aussi de disparaître de plus en plus comme dans tout l’Occident.
    L’exemple de l’autoroute qui ne doit plus s’appeler Henri IV est symptomatique de cette volonté de gommer notre histoire. Déjà nos prénoms à la mode sont souvent issus des séries nord-américaines. Faudra t-il un jour écrire nos noms de famille comme de l’autre côté de la frontière et non pas comme selon notre tradition?
    Ce combat c’est le combat de tout pays qui veut garder son identité, contre le mondialisme et l’hégémonie.

  3. Boutez ces indésirables anglais à la mer, ils veulent tout conquérir et diriger, même l’Europe dont ils ne font pas partie intégrante. J’étais au Canada ( Montréal expo 67) lorsque le Général De Gaulle au Québec a prononcé sa phrase illustre  » Vive le Québec libre  » nous étions fiers d’être marins Français. Souvenirs inoubliables de la gentillesse de nos frères Canadiens. Merci d’avoir gardé en vous la noblesse de vos ancêtres et je suis certain que vous saurez la préservée face à la sournoiserie d’outre Manche. De tout coeur avec vous. Kénavo

  4. En France en Europe et dans le monde nous souffrons tous de l’impérialisme Anglo-Saxon qui nous prépare des lendemains douloureux. Vive le Quebec libre!

  5. Et…qu’en pensent les québéquois ?Nous avons une sympathie bien naturelle pour ces canadiens français, mais c’est avant tout leur affaire. Que pouvons nous pour eux de plus que pour les harkis ?

  6. Nous soutenons nos frères et soeurs canadiens contre les prétentions incessantes des anglos saxons à imposer leurs règles.
    J’ai constaté, à la suite d’un séjour à Montréal pendant l’été 2002, que les plaques d’immatriculation des voitures québéquoises portent,outre la fleur de lys, la devise écrite en français:  » Je me souviens ».
    Vive le Québec libre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *