Au Québec l’Autoroute Henri IV ne sera pas débaptisée !

Au Québec l’Autoroute Henri IV ne sera pas débaptisée ! La Commission de toponymie du Québec a décidé de ne pas changer le nom de l’autoroute Henri IV, en raison du « rôle capital joué par le roi Henri IV dans la fondation de Québec ».

Tronçon prolongé de l'autoroute Henri IV

C'est le tronçon qui prolonge l'autoroute Henri-IV depuis l'intersection de l'avenue Industrielle, à Québec, qui portera le nom de «Route de la Bravoure». Google Street View

Autoroute de la Bravoure : la Commission de toponymie coupe la poire en deux

Annie Mathieu
Le Soleil

Ce ne sera pas l’autoroute Henri-IV finalement qui sera rebaptisée en l’honneur des militaires, mais plutôt le tronçon qui la prolonge. Celui-ci, qui se rend jusqu’à Shannon, portera le nom de route de la Bravoure.

Les membres de la Commission de toponymie de Québec ont pris cette décision mercredi, reprenant une idée mise de l’avant en 2009 par le député de Chauveau, Gérard Deltell. Celui-ci voulait un changement de nom de l’autoroute qui mène à la base militaire de Valcartier pour honorer les membres québécois des Forces armées canadiennes.

D’une longueur de 9,2 kilomètres, la route de la Bravoure débutera à l’intersection de l’avenue industrielle, à Val-Bélair, et se terminera à Shannon. Elle traversera la municipalité de Saint-Gabriel-de-Valcartier. À l’heure actuelle, cette portion de route porte les noms d’autoroute Henri-IV, boulevard Pie-IX et boulevard Jacques-Cartier.

Logo Le Soleilhttp://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201205/16/01-4525909-autoroute-de-la-bravoure-la-commission-de-toponymie-coupe-la-poire-en-deux.php

Dans le prolongement de l’autoroute Henri-IV – Une route de la Bravoure pour honorer nos militaires

QUÉBEC, le 16 mai 2012 /CNW Telbec/ – Soucieux d’honorer la contribution historique des militaires québécois, les membres de la Commission de toponymie, réunis à Québec aujourd’hui, ont officialisé le toponyme Route de la Bravoure. Ce nom sera attribué à la route à deux chaussées qui prolonge l’autoroute Henri-IV, depuis l’intersection de l’avenue Industrielle, à Québec, jusqu’à Shannon, et qui traverse également la municipalité de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

(…)

Rappelons qu’en décembre 2009, puis de nouveau en avril 2010, la Commission a statué que le toponyme Autoroute Henri-IV devait être conservé. À l’appui de leur décision, les commissaires avaient alors fait valoir le rôle capital joué par le roi Henri IV dans la fondation de Québec.

Portail Québec : Actualité gouvernementale :
Logo Quebec, Portail Québec : Actualité gouvernementalehttp://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Mai2012/16/c8352.html

« NOUS DEVONS TOUS NOUS UNIR POUR L’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS » !

« NOUS DEVONS TOUS NOUS UNIR
POUR L’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS » !
 

Dans sa lettre du 2 octobre 2011, s’adressant à « tous nos compatriotes de France et de Nouvelle France, Canadiens français, Québécois et Français d’Amérique du Nord »,

S.A.R le Prince Sixte-Henri de Bourbon

lance l’appel international à la reprise du processus de libération du Canada français, engagé en 1967 par les autorités du Québec et par le Général de Gaulle, et bafoué par tous les gouvernements depuis 1969 ;

IL VOIT DANS L’ABSENCE D’UNE DÉCLARATION D’INDÉPENDANCE DU CANADA FRANÇAIS « À L’ANGLAISE » LE MAILLON MANQUANT DE L’ACCÈS EFFECTIF À L’INDÉPENDANCE ;

Il en appelle à une Déclaration d’Indépendance du Canada français et demande à la Coordination Défense de Versailles – initiatrice en 2008 du mouvement de Résistance culturelle international contre la guerre ouverte à Versailles, visant l’Intelligence, l’Art et la Civilisation européenne – de rédiger ce texte fondateur destiné à éclairer, réunir et guider, Français et Canadiens, dans l’accomplissement de ce grand dessein ;

Il appelle tous les Français, qu’ils soient de France ou d’Amérique, à une solidarité transatlantique, condition nécessaire au succès de cette Grande œuvre du XXIe siècle, comme elle le fut jadis pour libérer les États-Unis de la Couronne d’Angleterre au XVIIIe siècle.

LA COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES communique :

–      La lettre du Prince Sixte-Henri de Bourbon du 2 octobre 2011

–      La Déclaration d’Indépendance du Canada français ( Partie I )

–      Le lien d’archive audiovisuelle du « Vive le Québec libre ! »  du 24 juillet 1967 du Général de Gaulle : voir la page « De Gaulle »

–       Le lien d’archive audiovisuelle de sa conférence de presse du 27 novembre 1967 : voir la page « De Gaulle »

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : courrierposte@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79